Club, école et centre de plongée Guadeloupe de Port Louis dirigé par Christophe et Eric


Club Eden Plongée
25, bd. A. R. Boisneuf
97117 Port-Louis Guadeloupe
==> Tel : 0690 68 12 27
Tous les jours.
Rendez-vous 8 H 30 et 13 h 30




Les Poissons du Récif - Les Diodons.

Le poisson qui veut se faire aussi gros qu'une baleine !


Rédigé le Vendredi 16 Janvier 2015 à 14:52 | Lu 3215 fois


Couverts d'épines, les diodons de Guadeloupe se gonflent au moindre danger, échappant ainsi aux prédateurs.


Grand Diodon (Diodon hystrix) observe le plongeur depuis sa cachette.
Grand Diodon (Diodon hystrix) observe le plongeur depuis sa cachette.

 Eden Plongée, centre Ambassadeur de longitude 181, recommande de ne pas provoquer les Diodons lors de vos plongées exploration dans le  Parc National de Guadeloupe pour les faire gonfler : le stress peut-être mortel pour eux !
 
Vous pourrez rencontrer quatre espèces de Diodon : le Grand Diodon (Diodon hystrix), le Petit Diodon (Diodon holocanthus), le Diodon Araignée (Cychlichthys antillarum) et le Diodon à Antennes (Chilomycterus antennatus).


Grand Diodon (Diodon hystrix) posséde un bec puissant.
Grand Diodon (Diodon hystrix) posséde un bec puissant.

Les quatres espèces de Diodon de Guadeloupe.

 Les Diodons sont des poissons très reconnaissables avec leur silhouette ovale, de grands yeux mobiles et le corps hérissé de piquants.
Le Grand Diodon (Diodon hystrix) peut atteindre une taille respectable de 90 centimètres, il se distingue par la présence de très nombreux points noirs sur tout le corps. En Guadeloupe, il vit le plus souvent dans le récif corallien où il trouve sa nourriture. Relativement craintif il se réfugie dans les cavités, en l’approchant lentement vous pourrez croiser d’assez près son regard globuleux.


Un Petit Diodon (Diodon holocanthus) photographié en plongée de nuit.
Un Petit Diodon (Diodon holocanthus) photographié en plongée de nuit.
Le Petit Diodon (Diodon holocanthus) à une taille de 20 à 50 centimètres. Son corps est complètement recouvert d’épines rabattues vers l’arrière qu’il redresse à la moindre alerte. En plongée, on le rencontre dans les herbiers ou dans le récif où il se nourrit de mollusque.
 
Le Diodon Araignée (Cychlichthys antillarum) possède des épines plus courtes que chez les précédents, mais dressées en permanence. Son corps recouvert d’un réseau noir en « toile d’araignée » lui permet de se confondre dans son environnement. Très craintif il se gonfle au moindre dérangement même si on ne le touche pas.
 

Le Petit Diodon (Diodon holocanthus) posséde des épines rabattues vers l'arrière.
Le Petit Diodon (Diodon holocanthus) posséde des épines rabattues vers l'arrière.

Diodon à Antennes (Chilomycterus antennatus), il ressemble dans sa forme au Diodon Araignée mais on le distingue par des épines plus souples et plus allongées comme des antennes sur le dessus de la tête et par une tache noire ovale au-dessus de la pectorale. Il est peu commun en Guadeloupe.
 
Dans le monde sous-marin pour y vivre et il survivre il faut parfois faire preuve d’inventivité pour se défendre contre les prédateurs surtout lorsqu’on est lent.


Le Diodon Araignée (Cychlichthys antillarum) a le corps recouvert d'un réseau en toile d'araignée.
Le Diodon Araignée (Cychlichthys antillarum) a le corps recouvert d'un réseau en toile d'araignée.

Les Diodons, des poissons bien armés !

Les Diodons ou Poissons-armés également appelés Poissons Porc-épic ont choisi la technique de la grenouille qui veut de faire aussi grosse que le bœuf. Ils sont en effet capable de remplir leur estomac d’eau ce qui a pour effet d’augmenter considérablement leur taille pour impressionner l’adversaire.

L’effet de dissuasion est amplifié par l’érection de longues épines, normalement rabattues vers l’arrière, qui se dressent à la verticale.


 

Le Diodon Araignée (Cycklichthys antillarum) trés craintif se gonfle à la moindre alerte.
Le Diodon Araignée (Cycklichthys antillarum) trés craintif se gonfle à la moindre alerte.
Le nom scientifique vient du grec « diodon » qui signifie « deux dents ». Ces dents forment un bec puissant qui leur permet de se nourrir de crustacés ou de mollusques même pourvus de coquilles les plus coriaces.

Il est fortement décommandé aux plongeurs d’aller mettre un doigt dans la bouche d’un diodon, les imprudents peuvent y laisser une phalange.

Les proies favorites des Diodons : les Bernards l'ermite, les crabes, langoustes, mollusques et surtout les grands oursins.
 

Diodon à Antennes (Chilomycterus antennatus), il posséde des épines souples sur le dessus de la tête comme des antennes.
Diodon à Antennes (Chilomycterus antennatus), il posséde des épines souples sur le dessus de la tête comme des antennes.
Également mangeur de coraux, les Diodons ne se contente pas des polypes charnus qui les constituent mais broient également leur squelette calcaire.

Les Diodons sont actifs à l'aube et au crépuscule. Pendant la journée, ils se cachent sous les roches surplombantes et les formations coralliennes ou dans des crevasses.

Les Diodons sont des poissons peu farouches qui se laissent approcher facilement par les plongeurs pour le bonheur des photographes.
 

Venez les découvrir lors de vos plongées à Port Louis en Guadeloupe, ils sont très photogénique ! Rejoignez-nous 
  • Adresse du club : 25, bd. A. R. Boisneuf 97 117 Port-Louis Guadeloupe
  • Réservation téléphone : 0590 22 87 27
  • Formulaire de contact