La plongée dans le Grand Cul de Sac Marin de Guadeloupe.

La reproduction des coraux


Rédigé le Samedi 10 Juin 2006 à 00:53 | Lu 14573 commentaire(s)

La reproduction des coraux à lieu quelques nuits par an après les pleines lunes d'août septembre et octobre en Guadeloupe.


La reproduction des coraux
Les oeufs et les spermatozoïdes des hermaphrodites se regroupent pour former des petits paquets. Une demi-heure avant le frai, les paquets sont mis en place à l'ouverture des polypes. Soudain, sur toute la longueur du récif, les petits paquets sont lâchés et se mettent à flotter vers la surface. Le spectacle se montre d'autant plus remarquable qu'il survient au même moment dans tout le récif et que les paquets, visibles à l'oeil nu, sont innombrables.

La reproduction des coraux

Quelques minutes avant, les micro-billes sont visibles à l'ouverture des polypes du corail étoilé Montastera cavernosa. Le ver de feu, Hermodice carunculata, est un prédateur des coraux.


Véritables écrins de vie, les colonies mères libèrent simultanément les micro-billes roses contenant les gamètes mâles et femelles. Leur fusion externe donnera naissance à des larves que l'on appelle des planula, qui nageront au gré des courants jusqu'à ce qu'elles trouvent un support favorable. Elles se transforment alors en polypes et chaque polype se divisera ensuite pour donner une colonie.

Encore faut-il être là au bon moment et au bon endroit.

La reproduction des coraux

Et puis, c'est le grand départ pour une nouvelle vie.


L'an dernier, malgré plusieurs plongées de nuit, nous n'avions rien vu. Et cette année à la troisième plongée, nous avons eu le privilège d'assister à cet instant féerique qui ne dure que quelques secondes.

Un grand merci à Franck MAZEAS de la DIREN Guadeloupe qui nous a communiqué les dates de reproduction des coraux, celles-ci ont été déterminées aprés deux ans d'échange d'informations avec des scientifiques de Curaçao et de Floride.
Port-Louis le vendredi 26 août 2005.