Eden Plongée Guadeloupe

Maxence nous commente sa rencontre avec un Grand Dauphin. Ce dernier n’est pas connu de l’OMMAG, il va donc faire son entrée dans le catalogue d’identification des dauphins de Guadeloupe.


Une plongée bien accompagnée.
Le 14 juillet, alors que nous entrions dans la passe à Colas (dans la réserve de Fajou), nous avons reçu la visite d’un dauphin (Tursiop truncatus). Nous nous sommes donc dépêchés de nous équiper pour aller à l’eau le plus vite possible et, si possible, avoir la chance de le voir une fois immergés. Et la chance était au rendez-vous : il ne s’est pas contenté de venir nous voir furtivement, mais nous a suivi pendant la majorité de la plongée, environ 40 minutes, faisant des va et vient. A un moment, j’ai même pu le voir sauter depuis le fond, spectacle d’une grande beauté. Mais les plus belles choses sont malheureusement de courte durée, et lors du retour, sûrement lassé de voir des bulles, le dauphin a décidé de partir, en quête de nouvelles aventures. Dans tous les cas, cette plongée marquera à jamais ma vie de plongeur.
 
Maxence, stagiaire MF1
Lien vers la page Facebook de l'OMMAG.
Rédigé par Alain Goyeau le Mercredi 5 Août 2020 à 17:19 | Commentaires {0} Facebook Twitter

Les limaces de mer sont partout, elles peuvent être herbivores mais également carnivores. En Guadeloupe, elles sont généralement petites, voire très petites (de quelques millimètres à 2 cm). Mélodie CAUSSAT est une plongeuse qui s’est passionnée pour les limaces et elles devenue une référence pour sa connaissance des opistobranches en Guadeloupe.
Mélodie, a accepté de venir à Eden Plongée pour partager avec nous son expérience et sa connaissance des limaces de Guadeloupe.


Doto uva. Limace de mer de l'ordre des nudibranche. Taille 5 mm.
Doto uva. Limace de mer de l'ordre des nudibranche. Taille 5 mm.
Les limaces de mer sont des mollusques gastéropodes marins dépourvus de coquilles. En gros, des escargots sans coquilles. Elles appartiennent à la sous-classe des opisthobranches – du grec « opisthên » qui signifie « en arrière » - branchies à l’arrière du cœur.
Les opisthobranches comptent aujourd’hui 8 ordres mais seuls 5 intéressent vraiment les plongeurs, les autres regroupant des bestioles soit trop petites, soit embusquées dans les sédiments, soit pélagiques.
Rédigé par Alain Goyeau le Dimanche 5 Juillet 2020 à 16:13 | Commentaires {0} Facebook Twitter

Bien que la rencontre en plongée avec un requin en Guadeloupe reste très exceptionnelle, ils sont pourtant présents dans nos eaux. En effet une cinquantaine d’espèces ont été recensées par l’association Kap Natirel depuis la création de REGUAR en 2013.


Requin Citron (Negaprion brevirostris).
Requin Citron (Negaprion brevirostris).
En 20 ans de plongée dans le Grand Cul de Sac Marin, j’ai fait plusieurs rencontres avec des Requins Dormeur (Ginglymostoma cirratum), j’ai vu des Requins Citron juvéniles (Negaprion brevirostris) le long du littoral et dans le cœur de Parc de Fajou.
A la Pointe de la Grande Vigie, des plongeurs emportés par le courant ont croisé au palier un Requin Caraïbes (Carcharhinus perezi).
A Pointe Plate, au nord de Port-Louis, d’autres plongeurs ont vu un grand Requin de 3 m nageant prés du fond qu’ils n’ont pas su identifier.
Rédigé par Alain Goyeau le Lundi 30 Décembre 2019 à 16:04 | Commentaires {0} Facebook Twitter

Découverte surprise ce matin lors d’une plongée à la Pierre aux Anges dans le Cœur de Parc National de Guadeloupe.


La Limlace d'Alain (Hypselodoris alaini).
La Limlace d'Alain (Hypselodoris alaini).
La plongée de la Pierre aux Anges dans le cœur de Parc de l’ilet Fajou est réputée pour sa grande biodiversité et par les rencontres régulières avec les Raies Aigle ou Raies Léopard. Mais ce matin Cyrille à fait une rencontre beaucoup plus petite : une limace. De retour au club Eden Plongée, une identification s’imposait.
Il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’Hyselodoris alaini, la Doris d’Alain. Celle-là même que l’équipe de Karubenthos à découverte et décrite en 2012.
Bravo à Cyrille pour cette découverte et cette belle photo !
Rédigé par Alain Goyeau le Samedi 26 Octobre 2019 à 18:23 | Commentaires {0} Facebook Twitter

L’association Kap Natirel a été créé en 2004 afin d’animer le Réseau Tortues Marines Guadeloupe RTGM) dans le cadre du Plan de Restauration des Tortues Marines aux Antilles françaises (PRTMAF - plan national).
Aujourd'hui, Kap Natirel coordonne le Réseau requins des Antilles françaises (Reguar).


Pointe d'Antigues, Port-Louis Guadeloupe.
Pointe d'Antigues, Port-Louis Guadeloupe.
Chaque année, nous réalisons des repérages dans les Antilles françaises durant la période des naissances (mai-juin) à la recherche de nurseries de requin, zones essentielles pour le développement des nouveau-nés.
Au cours des dernières années, plusieurs nurseries ont été découvertes sur l’ensemble des Antilles françaises. Les espèces concernées sont des espèces côtières comme le requin citron, le requin bordé, le requin nez noir ou encore le requin nourrice.
Mais l’océan a encore beaucoup de secrets et nous sommes constamment à la recherche de nouvelles nurseries.
Rédigé par Alain Goyeau le Vendredi 2 Août 2019 à 13:45 | Commentaires {0} Facebook Twitter
1 2 3 4 5 » ... 18
Profil
Alain Goyeau
Alain Goyeau
Situé dans le Grand Cul de Sac Marin et dans le Parc National de Guadeloupe, Eden Plongée est implanté à Port Louis depuis octobre 1999.
Eden Plongée est partenaire des associations ; Mon école ma Baleine, Kap Natirel, OMMAG, Caribbean Lagoons Association.
Le centre est labelisé "Esprit Parc National" par le Parc National de Guadeloupe.
Eden Plongée est également un Centre Ambassadeur de l'association Longitude 181 Nature.


Flux RSS

Facebook



Galerie
DSC_6695
Avion N et B
DSC_2582
DSC_6163
Monnaie Caraïbe
Corail madrace Jaune

Derniers tweets

Partager ce site