Club, école et centre de plongée Guadeloupe de Port Louis dirigé par Christophe et Eric





Club Eden Plongée
25, bd. A. R. Boisneuf
97117 Port-Louis Guadeloupe
==> Tel : 0690 68 12 27
Tous les jours.
Rendez-vous 8 H 30 et 13 h 30




La féérie de la reproduction des coraux en Guadeloupe.

Le rendez-vous annuel avec les coraux à ne pas manquer.


Rédigé le Mardi 22 Juillet 2014 à 16:14 | Lu 6044 fois


Par une nuit sans lune du mois d’août dans la Mer des Caraïbes et ce depuis la nuit des temps, un phénomène qui ne se produit qu’une fois l’an et ne dure que quelques minutes se prépare.
Fébrilement, les plongeurs se glissent sous la mer. Seront-ils au rendez-vous ?


Le Corail-cierge appartient au groupe des Sclératiaires ou Madréporaires..
Le Corail-cierge appartient au groupe des Sclératiaires ou Madréporaires..
Tous les ans, Eden Plongée propose à ses plongeurs une plongée de nuit dans le Parc National de Guadeloupe. Une plongée bien particulière, assister à la reproduction des coraux en Guadeloupe.

Dans quelques minutes ils assisteront à cet instant féerique qu’est la reproduction des coraux en Guadeloupe.
 
L'expression « Corail » est un nom commun qui s'applique en français à plusieurs taxons (sous espèces) distincts des Cnidaires.
Dans notre cas ce sont les Coraux durs, Scléractiniaires ou Madréporaires qui nous intéressent.
Ce sont des organismes aquatiques caractérisés par la présence de cellules urticantes, ils sont constitués d'un squelette calcaire qui abrite les polypes.
Les Scléractiniaires se reproduisent généralement une fois l’an pour l’ensemble des espèces d’une région.
Depuis des années à Port Louis en Guadeloupe nous organisons des plongées de nuit pendant lesquelles nous assistons à la reproduction de plusieurs espèces de coraux :

Le Corail-cerveau tient son nom en raison de sa ressemblance à un cerveau humain.
Le Corail-cerveau tient son nom en raison de sa ressemblance à un cerveau humain.

Le Corail-cerveau commun (Diploria strigosa).

Un Scléractiniaire de la famille des Faviidae.
La colonie forme des dômes hémisphériques dont les circonvolutions de la surface rappellent la forme d’un cerveau. Ils se rencontrent dans la plupart des milieux récifaux mais plus particulièrement au niveau des pentes peu profondes. Espèce commune.
Une par une des petites billes roses, des œufs, apparaissent dans les vallées sinueuses du corail-cerveau et s'échappent par la bouche des polypes. La fécondation aura lieu en pleine eau.

Un corail Fleur-doux Epineux sur le point de libérer ses gamètes.
Un corail Fleur-doux Epineux sur le point de libérer ses gamètes.

Le Corail-fleur Doux (Eusmilia fastigiata).

Un Scléractiniaire de la famille des Meandrinidae.
La colonie hémisphérique forme un bouquet de polypes espacé entre-eux. On rencontre de préférence cette espèce, peu commune mais facilement identifiable, dans les zones protégées.
Les petits points blancs dans les tentacules du polype sont des ovocytes ou des larves, qui viennent s'entasser dans les extrémités des tentacules avant d'être expulsés en pleine eau.

A un signal bien précis tous les "oeufs" de la colonie de Montastraea annularis sont libérés en même temps.
A un signal bien précis tous les "oeufs" de la colonie de Montastraea annularis sont libérés en même temps.

Le Corail-étoilé Massif (Montastraea annularis).

Un Scléractiniaire de la famille des Faviidae.
Cette une espèce endémique des Caraïbes qu’on rencontre dans la zone des 12 mètres. Elle forme de grandes colonies ayant l’apparence de monticules composés de nombreux lobes de petits polypes étoilés d’un diamètre de 3 mm.
Elle est très commune dans le Grand Cul de Sac Marin de Guadeloupe.
Les ovocytes se regroupent quelques minutes dans la bouche des polypes avant d'être libérés ensemble à un signal bien précis.

Les gamètes de Montastraea cavernosa sont de la taille d'une tête d'épingle
Les gamètes de Montastraea cavernosa sont de la taille d'une tête d'épingle

Le Grand Corail-étoilé (Montastraea cavernosa).

Un Scléractiniaire de la famille des Faviidae.
Ce sont de grandes colonies en forme de dôme ou de pilier qu’on rencontre entre 2 m et 100 m de profondeur. Les grands polypes circulaires en forme de cloque mesurent environ 1 cm, on peut les voir épanouis uniquement en plongée de nuit.
Malgré la grande taille des polypes, le phénomène est éphémère et à peine visible, les gamètes de la taille d'une tête d'épingle se dispersent très vite dans la colonne d'eau.

Colonie encroutante en forme de dome de Montrastrea annularis ou Corail-massif étoilé.
Colonie encroutante en forme de dome de Montrastrea annularis ou Corail-massif étoilé.

Le Corail-étoilé Massif (Montastraea faveolata).

Un Scléractiniaire de la famille des Faviidae.
Dans la zone des 15 mètres ils forment des colonies encroutantes en forme de dôme. La surface bosselée est recouverte de petits polypes étoilés d’un diamètre de 3 mm environ. On les rencontre dans tous les types de milieux récifaux. Espèce commune, dominante sur le haut des pentes récifales.
Leur nom commun Corail-étoilé Massif vient de leur ressemblance à une montagne étoilée.

Lors de nos plongées de nuit en Guadeloupe ce sont eux qui nous ont offert le plus beau spectacle.

Les amas d'ovules apparaissent à la bouche des polypes de Montastraea annularis..
Les amas d'ovules apparaissent à la bouche des polypes de Montastraea annularis..
Les coraux Montastraea faveolata ont une reproduction sexuée. Les polypes sont hermaphrodites chaque individu d’une colonie émet un petit amas d’ovules, entouré de sperme, la fécondation se fera dans la colonne d’eau. Tout ceci nécessite une coordination parfaite pour que la fécondation de l’œuf réussisse.
Une demi-heure avant le frai, les plongeurs peuvent déjà observer la mise en place de petits amas d’ovules et de spermatozoïdes à l'ouverture des polypes.
Lorsque la colonie est prête, tous les amas sont libérés en même temps dans un synchronisme parfait. La libération des spermatozoïdes n’est pas visible à l’œil nu.

Dans un synchronisme parfait les amas sont libérés.
Dans un synchronisme parfait les amas sont libérés.
Le spectacle se montre d'autant plus remarquable pour les plongeurs parce qu’il survient au même moment pour toutes les colonies de coraux de la même espèce et sur tout le récif. Les ovules visibles à l'œil nu, sont innombrables.
Ces amas remontent vers la surface, où ils se dissocient et vont pouvoir rencontrer les cellules reproductrices d’autres colonies. Si la fécondation a lieu, elle va conduire à la formation de larves appelées planula
Cette larve planula va voyager quelques jours avec le plancton, assurant ainsi la dissémination de l’espèce, avant de tomber sur le fond pour se fixer sur un substrat dur.

Les ovules fécondées vont se transformer en une larve appelée planula.
Les ovules fécondées vont se transformer en une larve appelée planula.
La larve va se métamorphoser pour donner naissance à un polype ayant l’apparence d’une petite anémone de mer.
Ce polype va élaborer uns structure calcaire puis se diviser par bourgeonnement pour donner naissance à un nouveau polype et ainsi de suite jusqu’à créer une colonie. Tous les polypes de la colonie seront des clones du polype d’origine.
A la minute près l’horloge de la vie a sonné, la reproduction des coraux en Guadeloupe à bien eu lieu.
Lentement, les plongeurs ébahis par le merveilleux spectacle auquel ils viennent d’assister remontent vers la surface… La lune vient juste de se lever !

Parfois la météo contrarie nos plans comme en 2010.

La vidéo montre la libération des œufs en temps réel, une photo tous les 4 secondes environ.

Où voir la reproduction des coraux ?

Pas besoin d’aller sur la Grande Barrière de corail d’Australie pour assister à la reproduction des coraux !
En Guadeloupe et plus précisément à Port Louis vous pouvez plonger avec nous pour assister à ce spectacle magique unique au monde : la nuit d’amour des coraux !
Serez-vous des nôtres ?
 
  • Adresse du club : 25, bd. A. R. Boisneuf - 97 117 Port-Louis Guadeloupe
  • Réservation téléphone : 0590 22 87 27
  • Formulaire de contact