Club, école et centre de plongée Guadeloupe de Port Louis dirigé par Christophe et Eric





Club Eden Plongée
25, bd. A. R. Boisneuf
97117 Port-Louis Guadeloupe
==> Tel : 0690 68 12 27
Tous les jours.
Rendez-vous 8 H 30 et 13 h 30




L'anémone de mer, la crevette et le ver de feu.

L'Anémone de Mer Géante de Guadeloupe.


Rédigé le Dimanche 18 Janvier 2015 à 17:06 | Lu 8486 fois


L'Anémone de Mer Géante de Guadeloupe est capable de se fermer en cas de danger. Ce qui pose problème à la crevette de Yucatan qui s'y dissimule.


Deux Anémones de Mer Géantes déploient leurs longs tentacules pour capturer des proies.
Deux Anémones de Mer Géantes déploient leurs longs tentacules pour capturer des proies.
Les plongées explorations dans le Parc National de Guadeloupe réservent bien des surprises et il arrive parfois que nous assistions à des scènes surprenantes comme celle décrite ci-dessous. Retrouvez quelques-unes de nos anecdotes dans notre Blog Eden Plongée.

L’Anémone de Mer Géante (Condylactis gigantea) est la plus grande des Caraïbes. Elle peut mesurer jusqu’à 30 centimètres de diamètre. Ses longs tentacules sont couverts de cellules urticantes (cnidocystes) qui lui servent à capturer des proies en les paralysant mais également de moyen de défense.
De nombreuses espèces animales profitent de la toxicité des anémones pour y trouver refuge et en particulier des crevettes comme la Crevette du Yucatan (Periclimenes yucatanicus).
 

Bien à l'abri des tentacules de l'Anémone, une Crevette de Yucatan observe les alentours.
Bien à l'abri des tentacules de l'Anémone, une Crevette de Yucatan observe les alentours.
La Crevette du Yucatan (Periclimenes yucatanicus)  mesure de 2 à 2,5 centimètres, son corps est transparent avec trois ou quatre taches blanches en forme de selle sur l’abdomen. Elle possède de longue antenne blanche qu’elle agite fébrilement pour attirer le poisson à la recherche d’un déparasitage. (Voir crevettes et poissons nettoyeurs). On la rencontre fréquemment dans les Anémones Géantes si on y prête attention.
 

Pour se faire accepter de l'Anémone, la Crevette de Yucatan va s'enduire le corps du mucus de celle-ci.
Pour se faire accepter de l'Anémone, la Crevette de Yucatan va s'enduire le corps du mucus de celle-ci.
Cette tolérance entre l’anémone et la crevette va nécessiter plusieurs heures d’acclimatation.
Pour parvenir à ce faire accepter par l’anémone sans se faire dévorer la crevette va devoir prélever du mucus sur l’anémone à l’aide de ses pinces pour s’enduire tout le corps. La Crevette de Yucatan est alors acceptée par l’Anémone Géante qui ne déclenche plus ses cnidocystes (Voir Accidents et dangers de la faune marine).

 

Le Ver de Feu attaque à l'Anémone qui se rétracte complétement.
Le Ver de Feu attaque à l'Anémone qui se rétracte complétement.
Le Ver de Feu (Hermodice carunculata) est un ver annelé qui mesure de 10 à 30 centimètres pour les plus grands. Chaque segment de son corps porte une touffe de soie urticante qui produit au contact une sensation de brulure d’où son nom.
Le Ver de Feu est avant tout nécrophage mais il s’attaque également aux coraux, hydraires et anémones.

Ce jour là, un Ver de Feu (Hermodice carunculata) a décidé de s'attaquer à une Anémone Géante.
Présageant du danger, l'Anémone Mer Géante (Condylactis gigantea) est capable de rétracter, complètement ou partiellement, ses tentacules à l'intérieur de la cavité gastrique. Car contrairement à d’autres anémones elle ne possède pas d’autre moyen de défense que les cnidocystes de ses tentacules.
La manœuvre semble faire effet car le Ver de Feu s'éloigne à la recherche d'une proie plus facile.

La Crevette de Yucatan ne plus trouver refuge dans les tentacules de l'Anémone.
La Crevette de Yucatan ne plus trouver refuge dans les tentacules de l'Anémone.
Pour ne pas se faire étouffer par la brusque rétractation de l'anémone, notre Crevette du Yucatan est venue se réfugier au sommet de la boule, où ne subsiste qu'un petit orifice.
Si cette situation venait à durer, la Crevette de Yucatan aurait peu de chance de survivre hors de l’abri protecteur des tentacules de l’anémone.

Le danger écarté, l'Anémone déploie ses tentacules.
Le danger écarté, l'Anémone déploie ses tentacules.
Quelques minutes plus tard, alors que le danger est écarté, l'anémone reprend peu à peu sa forme habituelle et les tentacules commencent à se déployer.
La Crevette du Yucatan va pouvoir retrouver l'abri protecteur des tentacules urticants de l'anémone.

En Guadeloupe, de nombreuses crevettes ont élu domicile dans les anémones, venez les découvrir avec nous !
  • Adresse du club : 25, bd. A. R. Boisneuf - 97 117 Port-Louis Guadeloupe
  • Réservation téléphone : 0590 22 87 27
  • Formulaire de contact