Club, école et centre de plongée Guadeloupe de Port Louis dirigé par Christophe et Eric





Club Eden Plongée
25, bd. A. R. Boisneuf
97117 Port-Louis Guadeloupe
==> Tel : 0690 68 12 27
Tous les jours.
Rendez-vous 8 H 30 et 13 h 30




Des animaux en tunique, les Ascidies.

Egalement appelés Urochordés en raison de la présence d’une chorde à l’état larvaire.


Rédigé le Mardi 8 Janvier 2013 à 17:49 | Lu 1180 fois


Les Urochordés ou Tuniciers sont des invertébrés exclusivement marins. Ce sont des animaux filtreurs. Le corps, le plus souvent en forme d'outre, est recouvert d'une tunique composée de cellulose d’où leur nom.


L'Ascidie Solitaire (Polycarpa spongiabilis) est la plus grande des ascidies de Guadeloupe, 7 à 10 centimètres.
L'Ascidie Solitaire (Polycarpa spongiabilis) est la plus grande des ascidies de Guadeloupe, 7 à 10 centimètres.

Les Urochordés ou Tuniciers.

Les Ascidies sont des animaux très discrets et vous passez souvent à côté sans les voir. Lors de vos plongées explorations avec Eden Plongée, nous vous ferons découvrir les différentes espèces qu’on peut rencontrer dans le Parc National de Guadeloupe.

Ils possèdent deux orifices, l'un inhalant par lequel l'eau est aspirée et l'autre exhalant. Un "filtre" récupère au passage le plancton.
La plupart d’entre eux vivent fixés sur le substrat (on peut en voir sur les quais de port) mais certains sont pélagiques comme les Salpes, individus transparents qui attachées ensemble forment des chaines (observable en plongée lors de vos paliers).

Une des particularités des tuniciers, c’est le stade larvaire. La larve en forme de têtard possède une queue présentant un axe, appelé corde dorsale.

La larve des Ascidies ressemble à un tétard.
La larve des Ascidies ressemble à un tétard.
Cet axe représente l'ébauche de la colonne vertébrale des vertébrés. Mais au stade adulte, la corde disparait.
Pour cette raison, les zoologistes le considèrent comme le plus évolué des invertébrés, même plus que les crustacés ou les pieuvres.
Pour la facilité l’observation en plongée, on classe les Ascidies suivant des critères d’apparence : les Ascidies Simples, les ascidies Sociales et les Ascidies Composées ou Synascidies.

La tunique de l'Ascidie Solitaire (Polycarpa spongiabilis) est souvent recouverte d'algues.
La tunique de l'Ascidie Solitaire (Polycarpa spongiabilis) est souvent recouverte d'algues.

Les Ascidies Simple ou Solitaires.

Les Ascidies Simples sont généralement de grande taille comme l'Ascidie Solitaire (Polycarpa spongiabilis) qui est la plus grande des ascidies de Guadeloupe avec ses 7 à 10 centimètres.
Le corps est recouvert d’une tunique en cellulose, au sommet on trouve le siphon inhalant par lequel l’eau est aspirée. Après filtration l’eau est évacuée par le siphon exhalant.

L'Ascidie noire (Phallusia nigra) dérangée à l'approche du plongeur ferme rapidement ses siphons et se ratatine.
L'Ascidie noire (Phallusia nigra) dérangée à l'approche du plongeur ferme rapidement ses siphons et se ratatine.
Lorsque l’animal détecte une présence les siphons se referment rapidement. Cette caractéristique permet au plongeur de savoir qu’il a affaire à une Ascidie et non pas à une éponge qui est incapable de fermer ses siphons.

Une autre ascidie solitaire l'Ascidie Noire. D'un noir profond, son corps est lisse.

Les Clavellines (Clavellina sp.) reliées par un stolon ont l'apparence du ver.
Les Clavellines (Clavellina sp.) reliées par un stolon ont l'apparence du ver.

Les Ascidies Sociales.

Chez les Ascidies Sociales, la colonie est issue d’un individu qui s’est multiplié par bourgeonnement le long d’un stolon.
Le stolon est une tige qui relie les individus entre eux et permet la multiplication de la colonie.
Chaque individu est indépendant de l’autre pour se nourrir.
Les Clavellines sont des ascidies sociales de petite taille 1 à 2 cm. Elles ont l'apparence du verre et sont souvent transparentes. Elles vivent dans le récif fixées sur le substrat.

Les minuscules individus de cette colonie d'Ascidies Coloniales (Symplegma viride) mesurent environ 5 millimètres.
Les minuscules individus de cette colonie d'Ascidies Coloniales (Symplegma viride) mesurent environ 5 millimètres.

Une autre colonie d'Ascidies Sociales (Symplegma viride).   .
Les minuscules individus de cette colonie mesurent environ 5 millimètres. Leur base est noyée dans une masse gélatineuse, la tunique.

Les siphons inhalants de cette colonie de Synascidie orange se regroupent autour d’un cloaque commun.
Les siphons inhalants de cette colonie de Synascidie orange se regroupent autour d’un cloaque commun.

Les Ascidies Composées ou Synascidies.

Chez les Ascidies Composées ou Synascidies parfois également appelées Ascidies Coloniales, les individus sont regroupés d’une façon indissociable dans une tunique commune et le plus souvent avec un siphon exhalant commun.

Chez certaines colonies de Synascidies, les siphons inhalants sont disposés autour d’un seul orifice exhalant central formant des motifs géométriques.
 

Chaque petit trou de cette colonie de Synascidie blanche représente un individu, seul le siphon exhalant est commun.
Chaque petit trou de cette colonie de Synascidie blanche représente un individu, seul le siphon exhalant est commun.

Avec ses orifices la colonie ressemble à une éponge, un autre animal filtreur. A la différence de cette dernière, les ascidies ont la possibilité de fermer leurs orifices à l'approche d'une menace.

Cette colonie d'Ascidie Solide Encroûtante (Trididemnum solidum) étouffe progressivement une éponge.
Cette colonie d'Ascidie Solide Encroûtante (Trididemnum solidum) étouffe progressivement une éponge.

D’autre comme l'Ascidie Solide Encroûtante (Trididemnum solidum), forme de véritable tapis à la consistance du cuir d’une épaisseur de 3 à 5 mm.
C’est une espèce qui envahit le substrat, y compris le corail vivant et les éponges à une vitesse de 1,5 à 2 cm par mois.
 

Les deux ouvertures des siphons  juxtaposées de cette Ascidie Fraise (Eudistoma sp.) correspondent à un individu.
Les deux ouvertures des siphons juxtaposées de cette Ascidie Fraise (Eudistoma sp.) correspondent à un individu.

Les Ascidies Polyclinidés.

Les Ascidies Polyclinnidés ressemblent aux Synascidies car elles vivent dans une tunique commune.
Mais la ressemblance s’arrête là car les individus possèdent un orifice inhalant et un orifice exhalant.
Les colonies ont une forme de fraise, la couleur peut être blanche, noire ou variant du violet au rouge et à l’orange.

Les ascidies sont des animaux très discrets qui vivent dissimulées dans le récif. Bien souvent on passe à côté sans les voir. Un œil aguerri pourra cependant les voir et faire la différence avec une éponge.
Comme les éponges elles possèdent des orifices qui permettre la circulation de l’eau pour se nourrir et respirer. Pour différencier une ascidie d’une éponge rien de plus simple ! Il suffit d’effleurer l’une des ouvertures : si c’est une ascidie l’ouverture se fermera instantanément, si c’est une éponge il n’y aura aucune réaction.
En faisant un stage de biologie sous-marine avec nous vous apprendrez encore plein d’autres choses surprenantes.
 

Venez découvrir avec nous la biodiversité marine de Guadeloupe en faisant un stage de biologie  !
  • Adresse du club : 25, bd. A. R. Boisneuf - 97 117 Port-Louis Guadeloupe
  • Réservation téléphone : 0590 22 87 27
  • Formulaire de contact