Club, école et centre de plongée Guadeloupe de Port Louis dirigé par Christophe et Eric





Club Eden Plongée
25, bd. A. R. Boisneuf
97117 Port-Louis Guadeloupe
==> Tel : 0690 68 12 27
Tous les jours.
Rendez-vous 8 H 30 et 13 h 30




A voir absolument dans le Grand Cul de Sac Marin de Guadeloupe.

Les différents biotopes du Parc National de Guadeloupe.


Rédigé le Jeudi 12 Juin 2014 à 17:37 | Lu 1502 fois


La baie du Grand Cul de Sac Marin de Guadeloupe située entre les îles de la Basse Terre et de la Grande Terre à une superficie de 15 000 ha, elle constitue un habitat remarquable par sa biodiversité.
Que vous soyez plongeur confirmé, plongeur débutant ou novice lors de votre séjour en Guadeloupe la découverte du Grand Cul de Sac Marin s'impose !


Eponges, coraux, vers, poissons forment une biocénose.
Eponges, coraux, vers, poissons forment une biocénose.

Les différents milieux ou biotopes.

Dans le Parc National du Grand Cul de Sac Marin de Guadeloupe il existe de nombreux habitats, Eden Plongée vous emmènera à la découverte de quelques uns de ces sites de plongée en explo   que ce soit en bouteille ou en randonnée subaquatique.
La Guadeloupe fait partie des zones présentant l’un des taux de diversité biologique les plus important au monde par le nombre élevé d’espèces végétales et animales. A noter que de nouvelles espèces y sont régulièrement découvertes... Le Grand Cul de Sac Marin est composé de différents milieux qu’on appelle « Biotope ». La mangrove, l’herbier, le récif corallien sont des biotopes différents. Le terme biotope signifie littéralement « lieu de vie ». Le biotope est un lieu homogène, précis où des espèces différentes (animales et végétales) trouvent tous les éléments nécessaires à leur mode de vie. L’ensemble des êtres vivants qui peuplent le biotope forme une « Biocénose ». Le mot biocénose signifie « vie en commun ». L’« Ecosystème » quand à lui correspond à l’ensemble Biotope plus Biocénose. »

Une colonie de Corne d'Elan peut mesurer plusieurs mètres de haut.
Une colonie de Corne d'Elan peut mesurer plusieurs mètres de haut.

La barrière de corail est construite par de minuscules animaux ; les polypes.

Les Scléractiniaires ou Madréporaires (plus communément appelé coraux) sont solitaires ou coloniaux, ils se présentent sous formes multiples : Coraux encroûtant, massifs (souvent hémisphériques), en forme de colonnes, ramifiés ou foliacés, les coraux charnus.
Leur taille peut aller de quelques centimètres jusqu'à plusieurs mètres. Ce sont eux qui ont construit le récif corallien des mers tropicales.

Cette découverte peut se faire depuis la surface en Snorkeling avec palmes, masque et tuba !

Le Polype, un petit animal doté de tentacules.
Le Polype, un petit animal doté de tentacules.
Chaque corail comporte une partie dure et morte, le squelette calcaire, recouvert d'une mince couche de tissu vivant qui a secrété la masse calcaire. Cette partie vivante est constituée de petites unités en forme de fleur, les polypes.
Les polypes sont des animaux en forme de sac, ouvert à une extrémité par un orifice autour duquel s’organisent des tentacules.

Sous la surface, un enchantement de couleurs.
Sous la surface, un enchantement de couleurs.

Les habitants qui peuplent le récif constitue la Biocénose.

Ce qui frappe, dés le premier regard que l'on jette sous l'eau, c'est la richesse extraordinaire en espèces du récif corallien.
Car, outre les constructeurs, nombre d'autres invertébrés recouvrent le fond.
Les tapis multicolores d'éponges et les éventails des gorgones alternent avec les longs fouets des antiphataires.
Une grande variété d'Échinodermes : Etoiles de mer et crinoïdes, oursins diadèmes … côtoient les anémones de mer.

Banc de poissons à la Vigie.
Banc de poissons à la Vigie.
Et puis, il y a les habitants qui nagent : Demoiselles, poissons papillons, poissons perroquets, poissons trompettes, poissons coffres, chirurgiens, mérous, diodons, murènes, gobies …

Découvrez tous ces merveilleux poissons sur un site idyllique en faisant votre baptême de plongée !

L'Herbe à Tortue constitue l'herbier.
L'Herbe à Tortue constitue l'herbier.

Une véritable prairie sous-marine, les herbiers.

Un autre biotope c'est celui constitué par les prairies sous-marines.
Là où la profondeur est suffisamment faible pour que la lumière solaire y entretienne la vie, les herbiers s'installent, formant de véritable prairie.

L’herbier est constitué d’Herbe à Tortue et d’Herbe à Lamentin, souvent ces deux espèces se mélangent.
On y observe des Oursins, des crustacés (crabes, crevettes), des mollusques (Lambis, Strombes) et des poissons car cette prairie constitue une véritable nursery pour les poissons juvéniles.

La mangrove, un enchevêtrement de racines aériennes.
La mangrove, un enchevêtrement de racines aériennes.

La mangrove est un biotope d'une grande bio-diversité.

La mangrove est constituée de palétuviers. Ces arbustes possèdent des racines aériennes qui s'arc-boutent dans la vase. Cette forêt sur échasse quasi impénétrable à cause de l'enchevêtrement de branches et de racines abrite un univers étonnant.
Des bigorneaux broutent les algues qui poussent sur les racines. Des crabes s'y nourrissent de la vase riche en bactéries.
Vous y rencontrerez le crabe violoniste.

Au milieu des racines se cachent des poissons juvéniles.
Au milieu des racines se cachent des poissons juvéniles.
Fixés sur les racines, des huîtres, des balanes, des spongiaires, des ascidies, des hydrozoaires et des bryozoaires.
Posées sur le fond, des méduses Cassiopée qui vivent une vie immobile, tentacules vers le haut pour que leurs algues symbiotiques profitent au maximum de la lumière.
Des bancs de petits poissons juvéniles, se cachent dans les racines enchevêtrées…

La Langouste  Cuivrée (Palinurellus gundlachi) posséde une première paire de pattes terminées par des griffes.
La Langouste Cuivrée (Palinurellus gundlachi) posséde une première paire de pattes terminées par des griffes.

Un biotope particulier, les Grottes de Port Louis.

Les grottes représentent un biotope particulier. La lumière y pénètre peu ou pas du tout, les échanges thermiques sont faibles, les eaux sont calmes.
Des espèces particulières s'y développent car elles y trouvent tous les éléments nécessaires à leur mode de vie.
Ont peut y voir de nombreux crustacés qui viennent ici pour y trouver refuge. Mais d'autre en ont fait leur lieu de vie exclusif comme la Langouste à Bandes Rouges (Justitia longimanus) ou la Langouste Cuivrée (Palinurellus gundlachi).
Des éponges, particulièrement les éponges calcaires,  des coraux : Corail Dentelle Rose (Stylaster roseus), Corail noir Fil de Fer (Cirrhipathes leutkeni), Corail Noir Buissonnant ... S'y développent.
Et des poissons comme le Mérou Géant (Epinephelus itajara), le Requin Dormeur (Ginglymostoma cirratum) ... Qui viennent s'y refugier le jour.

Les grottes sont accessibles uniquement aux plongeurs confirmés.
 

La baie du Grand Cul de Sac Marin de Guadeloupe mérite votre visite ! Venez découvrir cet univers avec nous !
  • Adresse du club : 25, bd. A. R. Boisneuf - 97 117 Port-Louis Guadeloupe
  • Réservation téléphone : 0590 22 87 27
  • Formulaire de contact